LIBRECHANGES Index du Forum LIBRECHANGES
Site interactif de la LIBERTHEQUE - Echanges autour du livre et des idées - Psychologie & spiritualité


SCIENCE, ÉTHIQUE ET TRADITION

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBRECHANGES Index du Forum -> Libres Echanges -> En première page
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Thierry
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 27
Localisation: Liège
Point(s): 12
Moyenne de points: 0,44

 MessagePosté le: Sam 24 Nov - 08:24 (2007)    Sujet du message: SCIENCE, ÉTHIQUE ET TRADITION Répondre en citant Back to top

SCIENCE, ÉTHIQUE ET TRADITION

 
PORTRAIT D'UNE " VRAIE " SCIENTIFIQUE

 
Jacqueline BOUSQUET est chercheur honoraire au C.N.R.S., Docteur ès sciences, biologie, biophysique, conférencière et écrivain. Son originalité est d'être spécialiste de l'interface " Sciences et Tradition ". Pour elle, Science et Conscience, ne font qu'un.
Une personnalité hors du commun, une conviction inébranlable et une bonne dose de ténacité furent les ingrédients nécessaires à son honorable et méritoire carrière de chercheur isolé au C.N.R.S., malgré une majorité de contradicteurs acharnés. Elle fut aussi présidente de PRO-ANIMA (13).
Bien que totalement incomprise parce que trop avant-gardiste (tout ce qu'elle nous a dévoilé depuis près de 30 ans se révèle enfin aujourd'hui d'une absolue véracité), certains dirigeants lui exprimèrent néanmoins leur soutien et admiration.
Partageant l'esprit des travaux de scientifiques marginaux de génie tels que E. PINEL, D. BOHM, E. GUILLÉ (1), R. SHELDRAKE (2), K. PRIBRAM, D. CHOPRA (3), R. DUTHEIL (4), J. ECCLES, M. TALBOT (5) et quelques autres, de bien grands concepts novateurs ont ainsi sommeillé dans l'ombre dans l'attente de pouvoir éclore au moment opportun.
Car l'approche matérialiste et rationaliste du vivant ne peut permettre l'appréhension de la vie dans son essence et sa globalité, et donne une idée fausse, très réductionniste de la réalité : [...] " Nous sommes fondamentalement englués dans la superstition du matérialisme qui nous dit que l'expérience sensorielle est le test décisif de la réalité. Par conséquent, toutes nos méthodes de guérison sont également fondées sur cette superstition ". [...] " Si vous comprenez vraiment ce qu'est la science, alors la science ? au moins jusqu'à présent ? n'a pas été une méthode pour explorer la vérité.

La science a été une méthode pour explorer la représentation commune de ce que nous pensons être la vérité. Et la carte n'est pas le territoire " ! [...] " Si notre carte est incomplète, alors ce qui ne se trouve pas à l'intérieur de la structure de cette carte nous échappe et nous ne pouvons l'explorer " [...] D. CHOPRA (3)

Jacqueline BOUSQUET fait partie de ces véritables scientifiques qui, envers et contre tout, avec un courage admirable, nous ont montré la voie de la Morale issue des Lois Cosmiques qui régissent l'Univers, enseignées à l'humanité depuis la nuit des temps au travers des Textes Sacrés.

Connaissant les sanctions réservées à ceux qui transgressent ces Lois, elle écrivait dans son livre Au Cœur du Vivant (6) :

" L'univers est un tout dont nous faisons partie, toute agression de quelque nature que ce soit contre l'un de ses composants se retourne inévitablement contre l'auteur. En biologie cela s'appelle le feed-back ou choc en retour. Avec une détermination sans faille, dans l'indifférence et l'incompréhension qui sont le lot des grands précurseurs - dont elle a vécu les épreuves et l'isolement - elle nous informe et nous donne l'exemple. En tout premier lieu par sa farouche opposition à l'expérimentation animale - limitant de ce fait de façon drastique sa carrière professionnelle - et sa profonde aversion pour les élevages intensifs ainsi que toute forme d'exploitation et de non respect des animaux. Car, " ce comportement immoral ", dit-elle, " est source de bien des maux "... rejoignant aussi GHANDI dans sa déclaration : " ON PEUT JUGER DE LA GRANDEUR ET DU DEGRÉ D'ÉVOLUTION MORALE D'UNE NATION À LA FACON DONT ELLE TRAITE LES ANIMAUX " !

Elle reprit inlassablement à son compte l'esprit de L. TOLSTOÎ pour en diffuser le message :
" LE VÉGÉTARISME EST LE CRITERE QUI PERMET DE SAVOIR QUE LA POURSUITE DE LA PERFECTION MORALE DANS LE CHEMINEMENT DE L'HOMME EST AUTHENTIQUE ET SINCERE. MAIS CE QUI EST ENCORE PLUS ATROCE QUE LA SOUFFRANCE ET LA MORT DES ANIMAUX C'EST QUE, SANS NÉCESSITÉ, L'HOMME SUPPRIME EN LUI-MÊME LA CAPACITÉ SPIRITUELLE LA PLUS ÉLEVÉE, CELLE DE LA SYMPATHIE ET DE LA PITIÉ ENVERS DES ÊTRES VIVANTS SEMBLABLES À LUI-MÊME ET QUE, PAR LA VIOLATION DE SES PROPRES SENTIMENTS, IL DEVIENT CRUEL ".


Ainsi, depuis près de 30 ans, allant à l'opposé des courants de pensées habituels, nous met-elle en garde contre l'inconscience et l'ignorance qui nous ont coupés de notre Essence Divine - mettant en lumière avec authenticité et courage certaines Vérités Cosmiques.

" Pour que quelque chose soit ", nous rappelle-t-elle, " il faut qu'il y ait une volonté donc une pensée. Lorsque l'on parle du Créateur, on imagine une divinité, un grand architecte... Si l'on s'en tient à la définition de " dieu " - omnipotent, omniprésent, intemporel - il n'occupe aucun endroit de l'espace-temps, il n'a donc ni passé ni futur, encore moins de désir ! Il ne peut donc être " créateur " ! Une Conscience Infinie ne peut se manifester sinon à partir d'un " instrument " capable de penser et d'avoir une vision personnelle des choses. D'où la limitation imposée à l'homme dans ses manifestations et l'impermanence de ces manifestations.

Il est dit dans les Évangiles que l'homme a été créé à l'image et ressemblance de Dieu. Ce qui veut dire qu'il est CRÉATEUR. C'est lui le grand architecte. Mais il génère " maya ", l’illusion, lorsqu'il s'identifie à ses créations et se fait une idée fausse de lui-même. En se soumettant à ses perceptions très relatives, il ignore qu'il s'enferme dans une prison dont il a lui-même forgé les barreaux.

Il est le résultat d'une sommation de conscience limitée (particules, atomes, molécules, cellules, organes), il n'assure qu'une étape de l'évolution de la Conscience qui continuera à évoluer avec ou sans lui.
Les transferts d'informations dans le vivant permettent de comprendre ces mécanismes inhérents à la vie car ils constituent ce que nous appelons la vie. Nous devons constater que la Conscience sait abandonner les voies qu'elle considère comme sans issue (espèces disparues). Elle est donc capable de sacrifier toute une partie de l'humanité pour continuer sa course en avant, vers toujours plus de conscience, comme Elle l'a déjà fait. C'est le point oméga de THEILLARD de CHARDIN.

Le péché originel n'est autre que l'identification de l'homme à lui-même c'est-à-dire à son ego sans référence à la Conscience Universelle dont il n'est qu'une manifestation éphémère dans l'espace-temps ".
Elle ajoute : " la perte par l'Église de toute la partie ésotérique de la religion par des hommes ayant occulté les niveaux spirituels - par goût du pouvoir temporel plus proche des instincts humains - est responsable de cet état de fait ".

Sa vie de scientifique pure et dure bascula à la suite d'un zona... Lorsqu'un grand spécialiste en dermatologie lui conseilla d'aller voir une guérisseuse dont l'efficacité des soins fut immédiate ! La reconnaissance par la faculté d'une telle impuissance et le triomphe d'une si modeste personne furent pour elle une douloureuse révélation qui la conduisit par la suite à un changement de niveau de conscience.

La Tradition à travers la Kabbale et l'Évangile de Thomas - le seul qui n'ait pas été déformé ou interprété par l'Église - lui ouvrirent de nouvelles perspectives, l'accès à des informations précises et d'un tout autre niveau.


Lorsqu'on lui demande son point de vue sur notre temps, elle déclare :
" L'humanité traverse actuellement une crise sans précédent, tout se délite et se défait, nous subissons ce que la Tradition nomme une " œuvre au noir " et la Science " les Lois du Chaos ".
Une dimension de nous-mêmes nous invite donc au changement. Rechercher un responsable extérieur ou prendre la fuite ne fait que retarder le processus et perdurer la souffrance, car ce changement est indispensable pour l'avenir de l'humanité. Libre à nous de choisir ou non de participer à cette Évolution. Les textes anciens l'appellent la Transition des Âges.

Selon G. BRADEN, " nous vivons une époque charnière de l'histoire humaine, une sagesse nous a été offerte afin d'insuffler du pouvoir au souvenir de nos plus grandes possibilités " (7).

Aujourd'hui, la diminution du champ magnétique et l'augmentation du taux vibratoire de la terre nous permettent d'accéder à la Connaissance en suivant le métabolisme cosmique fait de catabolisme et d'anabolisme. C'est ainsi que la Tradition nous dit : " Au Commencement, il y eût un soir et il y eût un matin ", ce qui nous indique que toute nouvelle vie, toute restructuration commence par un " chaos ".
Il faut savoir que le vivant se nourrit de décomposition : en hiver, tout semble mort mais dans le sol un immense travail de transformation permet la formation de l'humus, ferment de toute vie organique future.
Comment tout cela fonctionne-t-il ? Y a-t-il des LOIS qui régissent ce fonctionnement ? Comment les appliquer afin de programmer positivement notre avenir ? Un retour à la spiritualité (dans le sens de la reconnaissance scientifique du divin) est moyen de sortir de notre ignorance...

Reprenons une approche déjà publiée en 1992 dans Science dans la Lumière : " Déterminisme et Libre Arbitre ":
" Tout ce que nous avons vécu ou avons à vivre se trouve dans notre ADN au niveau des " exons " ou " gènes exprimés " (notre vécu passé), et des " introns " (notre futur) - qui contiennent le programme à décoder au fur et à mesure du déroulement du temps.
Nous avons à notre disposition des " transposons " où inscrire ce que nous souhaitons ou ce que nous redoutons, en un mot nos " concepts " (vient de conceptus = enfant). Nous nous " mettons au monde " chaque jour, à chaque instant...

Le futur est la conséquence du passé... Mais il peut heureusement être changé... Il suffit de changer nos pensées ou ce à quoi nous souscrivons. Émile PINEL, mathématicien avisé avec lequel j'ai eu le privilège de travailler avait coutume de dire : " Nous sommes le résultat de nos pensées passées non adaptées au présent ".

L'enseignement du Christ nous éclaire " Ce que tu fais au plus petit d'entre les miens, c'est à Moi que tu le fais ". Car, l'Univers est " UN ". Nous sommes tramés dans la même trame d'ondes électromagnétiques, c'est-à-dire de lumière. La théorie du Boostrap de G. CHEW (9) parle bien du lacet de bottine ou du fil de la toile pour bien marquer que ce qui se passe à un bout de l'univers affecte TOUT l'univers, à fortiori ce qui arrive à un habitant de la Terre - minéral, végétal, animal ou humain.
Le théorème de BELL vient confirmer cela en disant que " les particules sont reliées de façon intime et immédiate ". Nous pourrions dire hors de l'espace et du temps.
Il faut savoir que dans une autre dimension - que certains nomment " espace supraluminique " - tout est corrélé, les particules sont interdépendantes et, comme nous sommes faits de ces mêmes particules, au travers de certaines structures TOUT nous affecte TOUS ".
Tout cela pour expliquer que la Morale (et non l'éthique) est un facteur de survie, une " Loi de Vie " !
" Notre science matérialiste sans conscience est responsable de toutes les dérives et de tous nos maux actuels. Nous en constatons chaque jour les résultats toujours plus inquiétants sur la santé et l'environnement...


La médecine officielle veut croire que masquer les symptômes permet de retrouver l'équilibre et la santé ! " Tuer ", " éradiquer ", sont leurs maîtres mots et leurs objectifs avoués ! Les " doses admissibles " de tel ou tel poison notre normalité !
La Tradition nous dit bien : " œil pour œil, dent pour dent " ! Elle nous enseigne aussi que la qualité de nos pensées dépend de celle de notre sang... lui-même dépendant de ce que nous mangeons, buvons, respirons, pensons et ressentons...
Dans un article qu'elle a écrit, (Jacqueline BOUSQUET pose la question : " l'éthique est-elle une règlementation de l'immoralité " ?
" Consciente de ses dérives, n'ayant pas compris la Morale ou l'ayant galvaudée, la science matérialiste essaie de se donner bonne conscience en inventant ce concept nébuleux, derrière lequel sont dissimulées toutes formes de déviances !
L'ampleur de la pollution qui est en passe de détruire la planète n'est que la conséquence - autrement dit le symptôme de cette immoralité - de la perte des valeurs essentielles qui devraient faire de chacun d'entre nous un gérant responsable de la Terre.
"On reconnaît un arbre à ses fruits " et le Christ, devant le constat qu'il fit, proposa de couper le figuier stérile... Nous avons le pouvoir de suivre son exemple !...

La recherche officielle hyperspécialisée encore très éloignée du concept holistique de l'homme " tramé dans l'univers " impose encore aujourd'hui comme conséquence de son ignorance, souffrances, épreuves et gaspillages...

Par chance, le monde évolue, de plus en plus de scientifiques ont pris conscience de ces Vérités à la fois scientifiques et Cosmiques :
La cellule à la base du vivant est un oscillateur-émetteur-récepteur, comme les particules qui la constituent. Il s'agit de pulsions-rotations au sein d'un champ d'ondes électromagnétiques.
Les champs structurent l'espace permettant aux formes et à la matière de s'organiser. La matière est la manifestation dans le monde physique de champs invisibles, ce que nous dit la Tradition : " Les choses visibles sont faites de choses invisibles ". Confirmant en cela que la pensée précède et informe la matière !
Et la méconnaissance des champs informationnels ne peut permettre un débat clair et sincère par exemple sur le don d'organes.
Que deviennent ces CHAMPS ? Ce fameux corps de lumière dont parlent toutes les Traditions ? Reste-t-il actif et personnel au donneur, même dans l'organe prélevé ? Pour moi la réponse est évidente !
Que devient le donneur, attaché à la terre par un organe qui vit chez un autre ? Doit-il attendre la mort du malade pour récupérer l'intégralité de son " champ " ? Entre temps, quelle influence a-t-il malgré lui sur la personne greffée ? La matière a une mémoire, de nombreuses publications en font foi.
Que penser d'un homme qui survivrait avec un organe animal ? Quel mélange de champs informationnels... lorsque l'on sait que celui qui reçoit un organe " devient génétiquement semblable au donneur " ! (10)
De même, que sait-on de l'information - définitive et irréversible - donnée à l'homme et au sol par les plantes transgéniques ? Nous venons de découvrir à nos dépens le danger d'un changement de forme d'une molécule - le prion - et nous changeons délibérément l'ordre et la nature des gènes " !

Rejoignant dans son approche d'autres scientifiques, tel Jean-Claude PÉREZ, mathématicien et chercheur inspiré qui a mis en évidence " un ordre caché dans l'organisation des bases qui constituent l'A.D.N. en rapport avec le Nombre d'Or " [...] " La découverte de cette harmonie secrète qui gouverne le plus infime des éléments codant la vie lui a permis de déceler les effets potentiellement pervers de toute modification de l'A.D.N. " (11)


Jacqueline BOUSQUET nous propose ici une profonde réflexion sur nos problèmes de société. Les solutions sont là, à portée de main:
"Nous nous trouvons en face de trois possibilités de choix :
- Ne rien faire, et l'homme victime de son ingérable pollution pourrait disparaître avec la terre qu'il aura détruite - tel un cancer qui meurt avec l'organisme qu'il a parasité...
- Reconnaître notre appartenance à l'Univers, à fortiori à la Terre - et cesser notre comportement de prédateur - respectant toute forme de vie, animale, végétale, minérale ou humaine, en cessant de croire que les règles que nous avons établies sont absolues, irrévocables et ont force de loi, même si parfois " c'est une tradition, cela s'est toujours fait " ! Autrement dit : " Une erreur ne devient pas vérité parce que tout le monde y croit " ! GANDHI.
Pour amorcer ce changement radical, il faudrait entièrement revoir l'éducation et enseigner les grandes Lois Cosmiques, dont celle de la réincarnation - en faisant valoir que nous revenons pour subir celles que nous imposons aux autres... Car la " justice divine " : c'est toujours le feed-back !

Soit enfin :
- Cesser de s'identifier à son égo et à ses limitations spatio-temporelles pour redevenir le représentant de la Conscience Universelle, le " Fils de dieu " rompant ainsi avec la mémoire de ses errements (au cours de multiples réincarnations) qui l'obligent à chercher sa voie en rectifiant sans cesse les innombrables et douloureuses erreurs qui jalonnent son parcours...
Cette solution n'est proposée qu'à l'aspirant sincère, " l'élu " dont parlent toutes les Traditions ".
AIMONS, RESPECTONS LA NATURE, LES ANIMAUX, TOUS LES ÉCOSYSTÈMES ET NOUS SERONS ENFIN en HARMONIE avec l'univers et AVEC NOUS-MÊMES !

À la suite des travaux de L. KERVRAN (12), la théorie de Jacqueline BOUSQUET sur les neutrinos - qui permet de relier l'esprit à la matière (non encore acceptée par le monde scientifique) est cependant une avancée fondamentale pour l'évolution de l'humanité. Sa reconnaissance sera l'un des ferments des transmutations à venir.
Par sa lucidité, sa franchise, son honnêteté, elle est l'un des rares scientifiques qui nous ouvre cette voie de la Conscience et du Changement. Son langage clair met à la portée de tous les Vérités Cosmiques oubliées ou ignorées du public. Qu'elle en soit ici très sincèrement remerciée.


BIBLIOGRAPHIE
1 - L'Alchimie de la Vie
E. GUILLÉ - Éditions du Rocher
2 - Une Nouvelle Science de la Vie
R. SHELDRAKE - Éditions du Rocher - 1985
3 - Merlin L'enchanteur - Le Retour Du Rishi - Le Corps Quantique - De La Joie Intérieure À La Santé Planétaire - La Santé Parfaite - La Vie Sans Condition
Dœpack CHOPRA
4 - L'homme superlumineux
Régis DUTHEIL - Éditions Sand - 1990
5 - L'univers est un Hologramme
Michael TALBOT - Éditions Pocket - 1994
6 - Au Cœur du Vivant *
J. BOUSQUET - Éditions St Michel - 1992
7 - L'Éveil au Point Zéro
Gregg BRADEN - Éditions Ariane - 1998
8 - Sciences dans la Lumière *
J. BOUSQUET - Éditions St Michel - 1992
9 - Boostrap : a scientific idea ? (Science volume 161 p. 762 à 765)
Geoffrey CHEW
10 - " Celui qui reçoit l'organe d'un animal devient génétiquement semblable au donneur "
P. GIANPAOLO - Revue ORIZZONTI N° 76 - Septembre 1998
11 - Planète Transgénique
Jean-Claude PÉREZ - Éditions l'Espace Bleu - 1997
12 - Transmutations biologiques et physique moderne
C. Louis KERVRAN - Éditions Maloine -1982
13 - PRO-ANIMA (association de scientifiques opposés à la vivisection)
16 Rue Vézelay - 75008 PARIS - Tél : 0 145 631 089

LIEN http://www.arsitra.org/


 
Visiter le site web du posteur
Publicité






 MessagePosté le: Sam 24 Nov - 08:24 (2007)    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBRECHANGES Index du Forum -> En première page Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com